Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Politique et réalités

Politique et réalités

Faits politiques, commentaires, analyses, portraits, dossiers, présentation de livres pour mieux appréhender le monde actuel.


Politique Story

Publié par Philippe Soulier Champeval sur 2 Octobre 2022, 12:03pm

Etat des lieux

Du rififi à droite

On attend le nouveau nom du président du parti  "les républicains" à droite. Les candidats déclarés sont augustin Pradié sur une ligne droite sociale, bruno Retailleau sur une ligne droite conservatrice traditionnelle et éric Ciotti soutenu par laurent Wauquiez sur une ligne de droite dure  proche des idées du rassemblement national.

La défection de virginie Calmels est un épiphénomène. Proche des idées d'Alain Juppé, elle ne souhaite cependant pas se rallier à "Horizons" ,le parti d'Edouard Philippe. Elle est en accord sur l'allégement de l'Isf ainsi que sur la flat tax   mais trouve que la ligne d'Edouard Philippe n'est pas assez régalienne.

Autrement dit , elle se situe entre Ciotti et Edouard Philippe. Une énième tendance à droite. 

L'après Macron

Ce qui se joue , c'est la recomposition de la droite   en 2027. Macron ne peut pas se représenter. Que vont devenir les macronistes? Edouard  Philippe est prêt à récupérer le fonds de commerce. Comme Bruno Lemaire qui a un handicap. Il  ne dispose pas de parti. Une autre personnalité est sur la ligne de départ du marathon présidentiel. Il s'agit de Xavier Bertrand qui vient de fonder "Nous france"  . Celui-ci pourrait  attirer  les modérés des républicains, le modem et certains macronistes. Quant à la droite dure de Ciotti, on ne  voit pas très bien ce qui la différencie du rassemblement national. Avec Ciotti et Wauquiez ,l'union des droites est possible. On se rapprocherait alors d'un schéma à l'italienne . Et l'extrême droite aurait toutes ses chances d'arriver au pouvoir en France . La division de la droite modérée lui ouvre un boulevard.

De l'autre côté de l'échiquier politique, à gauche, la division semble également se profiler.

Du remous à gauche

Chez les écologistes ,c'est règlement de comptes à Ok corral. Sur fond d'affaires privées, le mouvement écologiste se cherche un nouveau chef. C'est la suite de l'élection présidentielle où le score de Jadot n'a pas été à la hauteur des espérances. Les partisans de sandrine Rousseau veulent leur revanche . Ils veulent sans doute imposer une ligne plus en accord avec la Nupes.

L'après Mélenchon

Il n'est pas sûr que Mélenchon se représente en 2027. Du fait des ennuis de Quattenens, les prétendants pourraient se nommer mathide Panot, clémentine Autain ou francois Ruffin. Ruffin qui appelle à un référendum sur les retraites. 

Le congrès du parti socialiste.

Le PS a toujours aimé les congrès. Celui-ci pourrait être décisif. La ligne Faure  est contestée. Le sort des dissidents n'a pas été réglé. cette question devrait être un élément de négociation pour le congrès. Les partisans de Geoffroy ,le Foll ne s'estiment pas battus. Mais le résultat des dernières élections ne leur a pas été favorable. Une troisième voie pourrait éclore. Ce matin ,une tribune dans le JDD intitulée "refondation " posait des jalons en ce sens. Carole Delga pourrait rassembler le PS . En 2027,une candidature Delga serait un facteur de division à gauche. Celle-ci est en effet anti nupes.

Si la gauche présente plusieurs candidatures en 2027, le risque de division est probable. Pour que la gauche se rassemble au deuxième tour, il faut qu'il y ait un candidat de gauche au deuxième. Cela n'a pas été possible en 2022 à cause de l'épouvantail Mélenchon. Que se passera t-il en 2027? Si la gauche n'arrive pas à résoudre l'équation à plusieurs inconnues, c'est encore un boulevard pour marine le Pen.

Dans le domaine de la politique fiction, la politique ressemble à une histoire à rebondissements.

La suite au prochain numéro.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents